25 février 2006

USA: le déficit commercial atteint un record de 725,8 milliards de dollars en 2005

WASHINGTON (AFP) - Le déficit commercial des Etats (RIF - actualité) -Unis a inscrit un nouveau record en 2005, à 725,8 milliards de dollars, la facture pétrolière et les importations ayant atteint des niveaux sans précédent, a annoncé vendredi le département du Commerce.
Le déficit commercial a ainsi progressé de 17,5% par rapport à 2004, année du précédant record (617,6 milliards).
Sur le seul mois de décembre, il s'est inscrit à 65,7 milliards de dollars, là où les analystes tablaient sur 64,8 milliards. Le chiffre pour novembre a dans le même temps été revu en hausse, à 64,7 milliards contre 64,2 milliards annoncé initialement, a précisé le département du Commerce.
Sur l'ensemble de 2005, le déficit commercial a été plombé par un niveau record d'importations (1.996,9 milliards de dollars) que les exportations, même record (1.271,1 milliards), n'auront pas permis d'atténuer.
La situation commerciale a d'abord pâti d'une facture pétrolière exceptionnelle liée à l'envolée des prix du brut, qui a provoqué un déficit de la balance pétrolière sans précédent (229,2 milliards).
Dans le même temps, l'appétit de consommation des Américains a demandé d'importer pour 407,1 milliards de dollars de biens de consommation, 379,6 milliards de biens industriels hors automobile, et 239,9 milliards de véhicules automobiles, pièces de rechange et autres moteurs.
Résultat, les Etats-Unis ont accumulé des déficits record avec de nombreux partenaires, au premier rang desquels la Chine. Le déficit commercial avec ce pays a atteint un niveau jamais enregistré de 201,6 milliards de dollars, soit une progression de 24,5% en une seule année.
Les Etats-Unis ont aussi accusé un déficit commercial record avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (92,7 milliards, +29,1%), l'Union européenne (122,4 milliards, +12%), le Canada (76,5 milliards, +15,1%), mais aussi le Japon (82,7 milliards, +9,4%) ou encore le Mexique (50,1 milliards, +11,3%).
Pour décembre, le déficit de 67,5 milliards reflète un niveau d'importations mensuelles record (177,2 milliards), que des exportations elles aussi record de 111,5 milliards n'ont pas pu compenser.
Le déficit de la balance pétrolière a cependant reculé sur un mois, à 21,8 milliards de dollars contre 23 milliards en novembre.
Le déficit commercial avec la Chine a également cédé du terrain (-11,9%), à 16,3 milliards contre 18,5 milliards en novembre, tout comme celui avec les pays membres de l'Opep (7,6 milliards contre 7,8 milliards un mois plus tôt, soit une baisse de 3,4%).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !