4 décembre 2009

De retour d'un marathon gastronomique en Provence

La semaine dernière, je vous avais rapidement souhaité un joyeux Thanksgiving. En réalité, comme je suis partie en France mercredi soir, Thanksgiving n'avait pas vraiment de valeur une fois posée dans l'Hexagone. Tzankçguivingue ? Ouate ? Bref.
Jeudi midi, j'ai retrouvé mes parents à Marseille et nous sommes partis chez mes grands-parents. Arrivés pour l'heure du déjeuner, papa a eu le bonheur de trouver des huître fraîches : y'avait plus qu'à les ouvrir... 

L'air un peu défait à la sortie de l'avion n'empêche pas le plaisir de se retrouver en famille...

L'après-midi, avant de craquer pour une sieste salutaire, on a fait une petite balade autour du village.

Le lendemain, rebelotte pour les petits plats dans les grands, mais cette fois ci un peu plus loin, chez une amie de maman, à trois kilomètres de la maison des parents de Magali. Pour une coïncidence, ça ne s'invente pas ! Entre temps, mon oncle et sa chérie avaient rejoint la Provence, et des amis du village se sont également joints à nous pour le dîner (oui, en fait, je ne vous avais pas prévenu, mais mon mini séjour, c'était un stage intensif gastronomique) :

Le samedi, c'était au tour de Thomas de nous rejoindre aussi. Il était en France depuis jeudi matin comme moi, mais en avait profité pour faire un tour chez ses parents avant de venir en Provence.
Samedi, la saga gastronomique continua, au restaurant La Genestière à Tavel (nom chantant pour ceux qui apprécient le rosé provençal). Bon repas dans un joli décor - une ancienne magnanerie (pour l'élevage des vers à soie) :

Et en dessert, un chouette dessert, un gateau au chocolat blanc et noir.

Dimanche, dur dur de repartir aussi sec après le petit déjeuner pour refaire tout le trajet jusqu'à New York dans l'autre sens, frustrée d'avoir passé si peu de temps sur place, mais en même temps très contente de l'avoir fait.
Le début de la semaine aura été difficile, je m'étais un peu forcée à me caler à l'heure française, du coup, les après-midis au bureau m'ont paru très longues, et les soirées à la maison ont été bien écourtées, décalage d'horreur oblige. J'en ai profité pour me coucher tôt, d'autant plus que Thomas est resté en France jusqu'à mercredi pour un séminaire produit à son bureau.
J'en ai profité dans l'intervalle pour préparer l'appartement pour l'Avent : petites guirlandes électriques façon frise tout autour de la pièce principale, sapin ressorti de son carton - c'est bon pour l'environnement paraît-il, de ne pas couper un arbre mais d'en avoir un faux (enfin surtout ça rassure les gens comme moi qui détestent ramasser les aiguilles surtout quand ils ne passent pas la Noyëlle chez eux), et guirlande électrique dans le sapin.
Jeudi soir, j'étais sur les starting blocks pour décorer l'arbre avec Magali : c'est devenu notre petite tradition à nous, on allume la radio sur une chaîne qui joue des musiques de Noël, et on décore ensemble (ça y est, les photos sont en ligne)

Rien de prévu encore pour ce week-end, mais je pense bien faire un peu de pâtisserie : des petits pains d'épices pour la Saint Nicolas par exemple !

7 commentaires:

  1. Tiens une francaise du Sud expatriée en pays anglophone ... ca me parle ;) je decouvre a peine ton blog, tres sympa!
    je sais ce que c'est ces p'tits moments 'back home' qui passent bien trop vites! en tout cas ils doivent etre encore plus rares pour toi ..
    a bientot

    RépondreSupprimer
  2. Pat : merci, c'est gentil de passer :)

    RépondreSupprimer
  3. Mmm des pains d'épice... J'ai d'ailleurs toujours ta recette de sablés de Noel, faudrait que j'en refasse un de ces jours. Gros bisous à vous deux.

    RépondreSupprimer
  4. En effet, en quelques jours bonjour le choc des cultures, des horaires et des habitudes ! mais je vois que tu ne bois pas de champagne ?tss tss c'est-y raisonnable, ça madame ? Encore du gââtôô au chocolat ! bon tu me diras, c'est de saison, hein ! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Et elle mange, à NY , en Provence , du salé, du sucré et elle est toujours aussi mince! C'est injuste, c'est vraiment trop injuste!
    Calimera

    RépondreSupprimer
  6. salut Dolce!
    On sera à NY le 21 décembre (et le 22, mais là Franck est à un match de basket...)
    Alors si ça te tente qu'on se voie, ça nous fera plaisir!
    Helene & Franck

    PS: si tu peux répondre sur notre site...

    RépondreSupprimer
  7. Angelique : :) Ca fait longtemps que je ne les ai pas faits, ceux la !

    Laurence : Ben je venais d'arriver et je n'avais presque pas dormi dans l'avion... Donc c'etait salutaire pour ne pas m'endormir a table !

    Geneline : tssss c'est surtout parce qu'a cote de ca, c'est "lean proteins et veggies" et beaucoup de sport, que j'arrive a limiter la casse, maintenant !

    Helene : ca marche !

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !