27 mai 2013

Depuis Beaubourg

Paris plage sous toutes ses coutures, ou presque, depuis le dernier étage du centre Pompidou parisien, un jour où on savait encore ce que c'était, le machin brillant vaguement jaune, dans le ciel...
Oui, le petit machin au fond vers le centre c'est bien la Tour Eiffel
...et le machin au fond à droite est une grue, merci de ne pas confondre...
Le bassin avec les sculptures de Niki de Saint Phalle
Et aussi, la perspective du couloir...  

1 mai 2013

Jour de glandouille

1er mai, jour de glandouille nationale, merci patron, etc.
J'en profite (des fois) pour faire des trucs utiles (une lessive) et urgents (le courrier), quand j'y pense (oups, le blog), et donc, tadaaa c'est re-moi. 
Aujourd'hui, pas de prise de bec dans le métro parce que pardon madame je suis trooooop désolée de t'avoir effleuré le bout du coude alors que le métro a pilé au milieu d'un tunnel. Oui, le matin, dans le métro, le parisien n'est qu'Amour, Calme et Sérénité, surtout avec son prochain qui lui galope sur le pied (avec beaucoup, beaucoup d'amour, donc). 
A la place, une grasse matinée, et de la glandouille, avec application, croissants, pain frais et thé vert. 
Sinon, ça y est, depuis mon dernier blabla, je fais officiellement partie du clan des fadas qui roulent en deux roues dans Paris depuis le 20 avril, cheers ! Je suis contente, fière, et presque pas crispée. Je vais toujours en métro au bureau : jouer à Fangio en slalommant entre les voitures à l'heure de pointe, très peu pour moi. Mais quand je sors le soir (au ciné, au resto, danser), j'enfourche mon fier destrier rouge (comme la Ferrari de Ken) et me voilà partie, et déjà presque arrivée. 
Au passage, je vous recommande l'expo sur Aileen Grey au Centre Pompidou. Très chouette. 
Et sur ce, je vous bisoute avant d'aller arpenter les rues de Paris en pétaradant.