28 juin 2005

La famille Taittinger serait prête à céder le groupe

PARIS (AFP) - La famille Taittinger serait prête à céder en tout ou partie le groupe (hôtellerie, luxe, champagne), selon des informations de presse.

Selon le quotidien La Tribune de lundi, la famille Taittinger, qui détient 37,8% des parts du groupe Taittinger, envisage de céder la totalité de ses actifs, pour un montant total évalué à 2 milliards d'euros.

Samedi, Le Figaro avait affirmé que la famille envisageait la mise en vente de la seule Société du Louvre (hôtellerie, produits de luxe), détenue à 44,1% par les Taittinger, en raison du retrait attendu de son capital d'un autre actionnaire, le financier belge Albert Frère, qui détient pour sa part 15,3% du capital.

"Le groupe Taittinger, en accord avec ses grands actionnaires, eu égard aux nombreuses offres qu'il reçoit et qui sont autant de marques d'intérêt, a mandaté les banques BNP Paribas et Rothschild pour les examiner", a indiqué le groupe dans un communiqué.

Le groupe ne veut faire "aucun autre commentaire". Toutefois, a précisé un porte-parole à l'AFP, "il n'y a pas de négociation engagée, et pas de décision de cession". "Les scénarios sont multiples", s'est contenté de dire un porte-parole du groupe.

Les deux sociétés avaient tenu récemment leurs assemblées générales, sans que le sujet fasse l'objet d'une communication. Le 15 juin, Groupe Taittinger avait annoncé comme principaux enjeux pour 2005 la poursuite des efforts engagés pour augmenter les résultats hôteliers et l'accélération du développement de Baccarat sur les marchés du luxe.

"Nous privilégions le scénario d'une cession de la seule Société du Louvre, car la famille Taittinger reste attachée au champagne, qui est une activité rentable, à l'inverse de l'hôtellerie, qui est très cyclique", a expliqué un analyste parisien.

Groupe Taittinger, qui compte dans son giron notamment l'hôtel de Crillon à Paris, ou le Martinez à Cannes, mais aussi la cristallerie de Baccarat ou les parfums Annick Goutal, a réalisé lors de son dernier exercice un chiffre d'affaires en hausse de 9% à 842,68 millions d'euros, et un bénéfice net part du groupe de 40,4 M EUR, en hausse de 62,8%.


© AFP/Archives Eric Féferberg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !