10 avril 2009

Completement deborded

Reviendue d'Europe. Avec plein d'avions dans tous les sens, un passage a l'usine, sur un salon a Bologne en Italie (dont je n'ai vu que les embouteillages, la gare, le centre de congres, re-les-embouteillages).
Suis completement deborded. Grave-euh. Ca faisait longtemps.
Pour faire simple, ces dernieres semaines ont ete hautes en couleur. J'ai failli me faire licencier (aie), puis on m'a dit que j'allais rester a mi-temps (bon), mais peut-etre pas (re-aie), mais en fait si, et que j'allais pas en Europe (ok), mais que finalement il fallait absolument que j'y aille (c'est vous qui voyez), et enfin que, bonne nouvelle (gne ?), j'allais rester a plein temps avec un autre dossier aussi (yiha). Je me suis pas ronge les ongles mais je l'ai considere un moment...
Et sinon plus personnellement, il y a un mois pour mon mariage j'avais une salle avec un traiteur associe et des bungalows autour, et la semaine derniere j'ai appris qu'en fait non, because degats des innondations de novembre trop importants, donc annulation du lieu (argh). Soit dit en passant le personnage plante ainsi quatre mariages a la derniere minute. Heureusement que mes parents sont en Corse, branle-bas de combat, et trouve un autre endroit pour nous accueillir, un restaurant dans un parc de verdure qui a l'air tres chouette (ouf), mais du coup les gens vont devoir se depecher pour booker leur logement sur place si c'est pas deja fait, parce que bizarement, en juin, la Corse, c'est plein de touristes (du troisieme age). Du coup on a aussi a nouveau a manger. Par contre dans les degats collateraux qui n'ont rien a voir, j'ai plus de photographe. Et j'ai pas encore pense au bouquet de moi, aux fleurs, au programme pour l'eglise, les invitations ne sont pas imprimees, mais tout va bien. Non ?
Bref. Je n'ai pas encore completement sorti la tete de l'eau mais j'espere tenir le bon bout (de la corde ?).
En vrac, sinon, saviez vous qu'en Italie dans le coin de Bologne, on peut voir des cigognes ?
Saviez vous qu'a Paris aussi les profiteroles peuvent avoir la taille de boules de petanque ?
Saviez-vous qu'en ce moment et jusqu'a la fin du mois, le musee Galliera de la mode presente une exposition sur les robes a crinolines ? Petit bemol sur cette exposition, si les robes sont belles, l'agencement de l'exposition peche un peu. Trop de robes dans trop peu d'espace, et un manque d'explications basiques : ce qu'est une crinoline et d'ou vient le nom (heureusement que Wikipedia est la), combien de temps on mettait a fabriquer une robe a crinoline en moyenne, et rapporte au cout de la vie, quel etait le prix d'une telle robe, par exemple. Bref, je me rends compte que je m'habitue au sens americain de la mise en scene et j'attends qu'on me prenne par la main comme une petite fille pour tout m'expliquer sans partir du principe que je sais deja.
Entre mes deplacements, j'ai aussi vu des amis a Paris mercredi, samedi soir et dimanche. 
J'ai vole vers New York lundi et suis donc de retour au bureau, a nager entre mes dossiers existants et les nouveaux a traiter. Des bonnes nouvelles mais du pain sur la planche...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !