6 août 2010

TGI... S ?

Aujourd'hui, je ne vais meme pas avoir le plaisir de dire ou d'ecrire TGIF parce que je vais travailler demain*... Bon, certes, je rattraperai mon jour travaille, mais, gradagroumpf, je vais pas pouvoir aller a la plage, et je vais etre obligee d'attendre dimanche pour ca. Humpf. Je croise donc les doigts pour qu'il fasse beau dimanche... Ayez une petite pensee emue pour moi, merci tres tres beaucoup. 
Sinon une autre raison de groumpfer cette semaine : on m'a copie un article ! Han... Entre temps, heureusement, la demoiselle qui s'etait prise d'amour pour ma prose l'a retiree de son site ouebe avec ses plates excuses... Et tout ca, j'ai decouvert ca betement apres avoir fait mumuse avec Google, pour mon auto-promo qui fait du bien aux chevilles. Et d'apres les commentaires laisses a la fin de l'article, je ne suis malheureusement pas la seule a etre copiee. C'est d'un navrant, les gens, voire les journalistes qui se permettent de piquer la prose des autres, meme si, on est bien d'accord, c'est difficile de mettre un copyright sur les articles d'un blog.
C'est a peu pres tout ce qui s'est passe de passionnant cette semaine dans ma petite vie : j'ai ete bien occupee au bureau et n'avais qu'une envie le soir : rentrer glandouiller a la maison. A quoi ca sert d'habiter New York si c'est pour pas en profiter, je vous le demande, hein. 
Mais bon, heureusement, j'ai fait plein de choses le week-end dernier. 
Samedi, direction Bradley Beach ou, au fil de la journee, le petit groupe que nous etions s'est transforme en troupeau a coup de "on vous rejoint !". Du coup, moi qui n'amene jamais mon appareil photo a la plage, j'ai recupere plein de photos malgre tout, meme des que j'ai effacees tout de suite parce que pas tres flatteuses.
Comme dans le troupeau, il y avait egalement Jennico, vous pouvez lire un complement d'informations chez elle a ce propos. L'eau etait bonne, le ciel etait d'un bleu eclatant, et comme il faisait moins chaud que la semaine derniere, on a en realite survecu a la traversee du desert de la plage pour atteindre l'eau sans se bruler la plante des pieds au 12eme degre.
On etait prepare : on avait notre parasol, et meme un pelle pour le planter dans le sable afin qu'il resiste aux bourrasques de vent niou-djersien. On nous a d'ailleurs envie notre matos, on pourra peut etre envisager de louer la pelle a nos voisins de plage, la prochaine fois ?
Les garcons ont pu montrer combien ils etaient virils faire les fous dans les vagues en toute impunite...
... pendant que les filles revisaient les derniers potins, ou bien, de temps en temps, allaient essayer de prouver au monde qu'on peut affronter, sans souffrir le martyre, une eau a moins de 25 degres quand on n'est vetu que de chromosomes X. Meme que Jennifer et moi on a nage le crawl dans les vagues et que le lifeguard n'a pas eu besoin de venir nous sauver la vie (il etait pas tres beau, on ne s'est donc pas volontairement noyees pour profiter du bouche-a-bouche).
Le soir, on a fait un barbecue avec des amis a la maison - ca va devenir un grand classique de retour de plage - et cette fois ci, on a pu se delecter de nos brochettes sur la terrasse, sans avoir l'impression de cuire a cause de la chaleur ambiante. 
Dimanche, apres avoir rendu notre voiture de location, Jennico et son cheri ainsi Magali nous ont retrouve pour un brunch a Jersey City. On a file a Light Horse Tavern, ou on avait dine avec Thomas mais jamais encore brunche. La serveuse nous a installe dans un coin tranquille, et on a pu refaire le monde autour de crabcakes et autre brunch fares. Je vous conseille le resto si vous allez dans le coin, la deco est chouette et la nourriture, "classique americaine" est tres bien itou.
L'apres midi, pour Thomas et moi, direction Long Island City pour une apres-midi de jeux de societe avant de rentrer au bercail.
Ce week-end, je sais que Thomas va faire une grasse matinee de plus que moi (groumpf) mais c'est pas grave, je compte bien me rattraper a la plage, dimanche, en faisant une belle sieste reparatrice a l'ombre du parasol...

_____
* TGIF = Thanks God It's Friday. A ne pas confondre avec Tres Grande Ignominie dans ta Face, quoique vu que je suis roulee de devoir travailler demain, peut etre qu'en fait je peux confondre.

2 commentaires:

  1. Pour sûr... personne n'oserait le "Très Grande Ignominie dans ta Face", ce serait pour le moins déplacé !!
    Et quand je pense à ceux qui non contents de faire la grasse matinée se préparent à attaquer 1 semaine entière de vacances... alors là, mon sang ne fait qu'un tour : mais... mais... WTF, qu'est ce qu'on attend pour faire pareil ???

    RépondreSupprimer
  2. Ouais d'abord, la semaine prochaine, je travaille pas, na !
    (euuuuhhhh...)

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !