17 octobre 2008

Les Chutes du Niagara, roman-photo-fleuve

Cette semaine, je m'applique. S'entend, je ne posterai pas de photo de nourriture dans cette niouzlettre, etant donne que j'ai passe mon quota la semaine derniere.
Ahem. On me dit dans l'oreillette que j'ai un peu triche vu que je vous ai donne une recette de crumble hier, mais elle est "guilt free" alors ca ira pour cette fois (privilege de l'auteur, s'autocongratuler et faire varier la notion de veto sur soi meme. Non, je ne m'autoflagellerai pas pour vous faire plaisir). Et toc.
Cette semaine, je vous parle donc du week-end a ralonge precedent, qui m'a permis de partir avec Thomas du cote des Chutes du Niagara.
Nous avons vole samedi matin passablement enerves (mais surtout moi en fait) : le vol etait reserve depuis un bon moment et j'etais persuadee que j'avais reserve une voiture en meme temps, mais il faut croire qu'a ce moment la, mon cerveau se promenait ailleurs, parce qu'on a eu beau fouiller, secouer, trier emails et papiers, on n'a retrouve aucune reservation. Enfin si, celle que j'avais deja faite pour Thanksgiving mais la tout de suite ca ne nous a pas vraiment aides. Coup de chance, si chez Monsieur Hertz c'etait complet, chez Monsieur Budget, il restait des voitures. Ouf que parce que sinon bof. J'ai donc passe une partie de la matinee a ruminer sur la passoire qui me sert en ce moment de cerv... Cerval ? Cervi ? C'est quoi le mot deja ? Cerveau ? Oui, voilaaa. Donc le mien a sombré quelque part et impossible de remettre la main dessus.
Samedi apres-midi, quand on s'est pose a Buffalo, il faisait beau. Un  beau week-end d'automne comme on les aime, assez chaud dans la journee pour se promener en tee-shirt et avoir le soir une petite veste (ou une petite laine pour le vent c'est selon). On a donc recupere notre voiture de location (sifflote, sifflote*) et sommes alles nous poser a Niagara Falls. Cote Americain. Je precise parce que Niagara Falls, ca existe aussi du cote canadien : il suffit de traverser le pont (avec un passeport).
Donc l'apres-midi, on s'est promene, cote americain des chutes, et on a pris plein de photos (sinon franchement a quoi ca sert de partir en week-end ?)  
Et la, s'aligent les courageux en poncho jaune (sauf l'intrus vers le fond qui est en bleu pour la seule raison de me faire mentir sur mon blog) attendent sagement d'aller pouvoir se faire detremper...
...ici, en s'approchant le plus pres possible de la "petite" cascade americaine qui est nommee Bridal Veil (voile de mariee pour les non anglophones de la blogosphere). Soit dit en passant, avec un voile pareil, on risque pas de s'approcher trop de la mariee mais bref.
Ca  ce sont les chutes "canadiennes", dites aussi "horseshoe" parce qu'elles ont la forme d'un fer a cheval (vues du ciel). Vu du sol, cote americain, on voit surtout que ca fait comme un enorme nuage qui obstrue completement la vue tellement ca fait de brume...
Le truc vachement chouette, c'est que le soir, les chutes sont illuminees depuis le Canada. Les couleurs varient, et du coup, tout le monde se masse sur les rambardes pour caler son appareil photo et essayer de voir ca :
Le lendemain, grande premiere pour nous : le passage de la frontiere estasunio-canadienne a petons. En traversant un pont, et en montrant patte blanche (et passeport quand meme).
Voici la jolie vue depuis le pont :
Et depuis le cote canadien :
Bon la je triche un peu, c'etait pas pris du sol mais depuis la Skylon Tower ou nous avons dine. Un resto panoramique et qui tourne, un peu comme le Marriott a New York, pour une vue imprenable, mais je ne vous montrerai pas de photo de nourriture parce que j'ai passe mon quota, etc, etc etc... (et que c'est deja un roman photo fleuve ?)
Soit dit en passant, alors que cote americain la ville semble "morte" depuis les annees 70 (a part un casino ultra moderne qui defigure le paysage et qui est a peu pres la seule option de dinner si on veut eviter 1.MacDo ou 2.Taste of India) alors que cote Canada, ca vit toujours. C'est etrange.
Le lendemain, on est parti se promener un peu hors de Niagara Falls (histoire de ne pas deprimer dans la ville, et vu que les Chutes, c'etait fait).
On a d'abord marche a Devil's Hole ou l'eau avait une superbe couleur qui contrastait bien avec les arbres en train de rougir,
puis un peu plus tard apres une visite du Fort Niagara
dans le parc de Wilson Tuscarora.
Retour au bureau mardi matin avec plein de jolis souvenirs et meme... un petit coup de soleil sur le bout de notre nez, faut croire qu'il a vraiment fait beau (et que la sieste au soleil n'etait pas une bonne idee...).
Ce week-end nous avons des invites, le programme se fera en fonction d'eux. Probablement au moins un element du top touristique. A suivre !
_____
* Expression que j'aime beaucoup et que j'ai donc piquee a Miss Deli sans honte, ou presque (sifflote, sifflote)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !