29 avril 2006

Le surpoids, une question d'objectivité et de point de vue

WASHINGTON (Reuters) - Si 90% des Américains reconnaissent que la plupart de leurs compatriotes sont en surpoids, seulement 40% d'entre eux s'avouent trop gros, selon une étude téléphonique menée par le Pew Research Center.
D'après cette enquête auprès de plus de 2.000 adultes, la plupart d'entre eux surestiment leur taille et sous-estiment leur poids, et, par conséquent, ont une vision légèrement déformée de la réalité.
Les femmes disent peser en moyenne 75 kg pour 1,65 m, un rapport qui leur permet de ne pas se considérer en surpoids. Mais selon les statistiques officielles, l'Américaine moyenne affiche un bon 77,5 kg pour 1m63, ce qui la fait clairement passer dans la catégorie supérieure.
"Les hommes, eux, s'octroient cinq centimètres de plus", précise l'étude. "Les hommes interrogés revendiquent en moyenne une taille d'1,80 m, contre 1,75 m, selon les chiffres officiels.
"La plupart des Américains, dont ceux qui se disent trop gros, reconnaissent que leur attitude - bien plus que des prédispositions génétiques ou les campagnes publicitaires des sociétés agroalimentaires - est la première responsable de leurs rondeurs", peut-on lire dans l'étude publiée.
Les statistiques gouvernementales montrent que la moitié des 60% d'Américains qui sont en surpoids souffrent d'obésité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !