14 avril 2006

En retard, Anne a New York et Bologne en coup de vent

Il faut dire que ces dernieres semaines ont ete bien occupees. Je me transforme un peu en lapin – pas de Pâques, mais celui d’Alice au Pays des Merveilles qui n’arrete pas de dire « En retard, en retard, toujours en retard » ! Bref. Donc ma newsletter est… en retard.
Bon. J’ai des circonstances attenuantes (j’espere). Le week-end dernier, je suis allee faire la zouave du cote de Bologne en Italie, sur un salon de cosmetiques. Ca a l’air tres glamour comme ca, mais il faut que je vous conte l’histoire par le menu… 7h d’avion vers Paris puis 1h30 vers Bologne, ou, tout fraichement sorti de son avion et pas du tout decoiffe (hum) on attend un taxi pendant pres d’une heure. Puis on se retrouve projete dans un zoo rempli de cosmetiques en tout genre, avec un pavillon par type de produits ou pays, un vrai labyrinthe je vous dis. On se lance sur le stand et quand on se dit qu’on aimerait bien manger quelque chose, il est deja 17h et on se replie sur un sandwich. So much for Italian Food, my friends… Vers 18h30, on se dit qu’on va rentrer prendre une douche a son hotel et dormir pour cuver son decalage horaire, et puis finalement on se retrouve comme tout le monde a attendre un taxi… pendant deux heures. Oui, parce qu’a Bologne, il y a a peu pres 5 taxis : trois qui servent Cosmoprof (C’est le salon) et deux qui se baladent dans la ville. Du coup quand tout le monde a la meme idee en meme temps ca coince. Un tantinet, quoi… Alors le soir on se fait un room service dans sa chambrette et on sombre. Le lendemain rebelotte, avec tout de meme un hit, le diner en ville avec son equipe. On teste quand meme l’Italie hors d’un convention center mais on fremit a l’idee de reprendre un taxi pour rentrer a son hotel au milieu de nulle part… Et le lendemain, hop, on resaute dans un avion et on passe la journee a rentrer chez soi et le week-end est termine. Donc, de Bologne, j’ai vu :
1.l’aeroport
2.le convention center
3.le devant du convention center avec la file des gens qui attendaient le taxi
4.le restaurant
5.la file des gens qui attendaient un taxi pour rentrer
6.l’hotel.
Bref, c’est surement une tres jolie ville mais pas en periode de salon (mais je ne le saurai peut-etre jamais ?).
J’entends deja d’ici les mauvaises langues. Yaka prendre un jour off. Mais oui, Mesdames, Messieurs, mais toute seule et toujours sans taxi pour me mouvoir car le salon continuait dimanche et lundi, c’eut ete du suicide pur et simple. Mais une prochaine fois, promis, j’y penserai !
A part ca, le week-end qui precedait cette escapade italienne, Anne etait la et c’etait bien de faire la touriste dans les rues de New York, et a Liberty State Park et tout ca.

Bref mais intense, comme dirait l’autre. Et puis une tempete de neige le mercredi juste avant aussi…
Cette semaine quoi de neuf ? Lundi, nada. Mardi un French Tuesday pas delirant mais la photo est jolie :

Mercredi et jeudi relache et ce soir je vois ma maman qui est de passage a New York ! Na !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !