21 novembre 2008

On a triché.

Rien que ca. On a fete Thanksgiving en avance dimanche dernier. Eh ouais. Vu qu'on sera parti la semaine prochaine et que la, on a des invites depuis mercredi et jusqu'a dimanche, on a fait un dejeuner facon "dimanche chez ma grand-mere", ou on se met a table a 13heures, et on en sort peniblement a 17h en desserrant un cran de sa ceinture.
Un Thanksgiving presque traditionnel : de la dinde et des accompagnements, mais on a triche encore en releguant aux oubliettes la citrouille (ouh, spice de traitresse qui ne meritera jamais la nationalite americaine-euh). En entree, une petite soupe carottes - pommes de terre, legerement cremee au curry, puis la dinde avec ses champignons, petits oignons, haricots verts et puree (maison, siouplé), un peu de fromage (on est francais, quand meme) et un gateau au chocolat. A cote de ca, la pumpkin pie aurait fait pale figure, c'est moi qui vous le dis.
Soit dit en passant, la bestiole etait tellement grande, 11 pounds (a peu pres 5 kilos), que malgre notre engouement et celui de nos hotes, ben il en reste pres de la moitie.
Un grand merci, donc, a l'inventeur 1. du tuperware et 2. du congelateur...
Surtout que le meme week-end, on avait deja lance les hostilites en allant diner chez Magali vendredi soir, puis en allant bruncher chez Perry Street, un des restaurants de l'illustre Jean-George Vongerinsten (a vos souhaits), qu'il soit beni sur les 3 generations a venir, le cher homme, car c'est vraiment une star aux fourneaux, meme si c'est pas lui qui a cuisine nos petits plats samedi midi.
Pour info, le soir, c'est cher, mais pour le dejeuner ou le brunch, il y a une formule menu a un prix sympa. Parce qu'aux USA, c'est rare qu'il y ait des menus, c'est generalement a la carte qu'on commande.
Donc entre autres pour faire baver un peu, des calamars frits, servis avec une emulsion au sesame,
Une salade de crabe et pomme,
de la raie grillee avec une salade de fenouil, et des desserts a tomber par terre. Miam miam.
Cette semaine, mon cousin et sa femme sont arrives mercredi, et se sont deja un peu promenes en congelant dans les rues de New York (on est passe en mode hiver, avec une temperature qui perd jusqu'a 5 degres avec le ressenti du vent).
On fait donc encore un peu les touristes et puis on va etre oblige de les enmener diner dans des endroits sympas de New York. Comme jeudi soir, chez Ruby's Foo par exemple. Finalement, heureusement qu'il fait froid dehors, ca nous fait eliminer un peu...
Et pour finir sur une note non culinaire (ca devient rare sur ce blog), on est alle voir le dernier James Bond samedi soir. Oui, parce que cette fois, les americains se sont fait arnaquer : le film est sorti a peu pres partout dans le monde avant de sortir ici (groumpf). Mais bon, voila, c'est rattrape. C'etait peut etre pas le film de l'annee mais ca nous a bien plu malgre tout, ca reste un James Bond dans la lignee et on s'habitue a la "tete d'espion russe" de Daniel Craig, meme si, evidemment, on a un peu perdu du charme et flegme britannique des precedents acteurs.
Pas encore de programme visite prepare pour ce week-end avec nos invites, ce sera en fonction du sens du vent - et donc du froid...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !