27 mai 2009

Home sweet home !

C'est la crise. C-R-I-S-E.
Mais les indicateurs non boursiers nous disent que ca va mieux : les ventes de jeans ont remonte de 2.3 % durant le 1er semestre de cette annee. Information cruciale s'il en est. Dixit les experts, toutes les tranches de la population mettent des jeans, donc quand les ventes remontent, c'est un signe que l'economie est en train de s'ameliorer.
N'empeche qu'a New York, les restos sont vides, et ce n'est pas Crain's (le magazine business de New York) qui va me contredire. Les New Yorkais regardent un peu plus la teloche (+3.6 %), font plus de cuisine (les ventes des vendeurs sont montees de 4.9%), les jeux de societes se vendent plus (6%) et enfin Netflix a progresse de 45% (pour les non americains, l'equivalent de Glowria en France).
Les interviewes de l'etude repondent unanimement : etre a la maison = se sentir en securite. Meme ceux qui ont un boulot qui paie bien fonctionnent comme ca, se disant qu'en economisant tout ce qu'ils peuvent, en cas de pepin, ca sera moins dur. Au total c'est 38% de New Yorkais qui dinent moins a l'exterieur.
La question aujourd'hui, c'est : est ce que ca va changer a nouveau quand l'economie ira mieux ? La reponse des experts est mitigee. Les gens qui (re)decouvrent le plaisir de cuisiner a la maison (voir de prendre des cours de tricot, sisi) risque d'influencer leur mode de vie en general et pas seulement en cette periode de crise.
Les New Yorkais se mettraient ils a utiliser leur four pour autre chose que stocker des chaussures dans les annees a venir ? C'est presque un retour en arriere aux soirees traditionnelles : les diners informels entre amis, les jeux de societe et la bonne vieille tele. Ou bien cela va-t-il niveler les differences entre des Etats "cambrousse" et des villes comme New York ? A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !