8 septembre 2011

Comme un ouragan...

Puisque c'est la saison (huhuhu) et pour tous ceux qui se sont toujours demandes Mais pourquoi ce nom la pour un ouragan, la reponse est simple : parce que ! Oh, ca va, hein, si on peut meme plus plaisanter...
Enfin bon.
Comme dire "attention, le cyclone 409767287B12 arrive" ou bien "Diantre, voici le cyclone en 49 ° 30 ′ 00 ″ - 123 ° 30 ′ 00 ″" ma tour en F4 surtout que le cyclone n'attend pas en tapant du pied qu'on le localise pour bouger (attends... 49 degres... nan 50... nan 51, etc.) c'est un peu usant a la longue, on a decide de baptiser nos petits ouragans, parce que "v'la Irene" c'est plus facile a retenir.
Au debut, dans l'Atlantique, on s'etait dit allez, aujourd'hui c'est la Saint Tartampion, donc voici le Cyclone Saint Tartampion. Ce qui est facile quand on se fait devaster une fois tous les 230 ans, mais quand on organise un atelier ouragan tous les week-ends, tout les etes, devient un tantinet plus complexe. Au Saint Tartampion XVI on commence a s'emeler un peu les cyclones et puis c'est pas sympa pour Saint Tartampion qui a rien demande a personne, d'abord.
Clement Wragge, un météorologue australien qui devait avoir une grand mere / une femme / une soeur tres calme et sympa, a decide, a la fin du 19eme siecle, de donner des noms de femmes aux tempetes tropicales, mais il a prefere se fixer sur les noms de la mythologie polynésienne (sa femme, donc, je suppose, devait etre trop choupinette), et il a sinon aussi utilise les noms de ses politiciens preferes (mon prochain cyclone je veux l'appeler Nicolas. Ou George. J'hesite encore.)
Tout ca pour dire qu'il faut attendre 1978 pour que les femmes grognent enfin et demandent a ne pas etre les seules a se voir octroyer le meme nom que le dernier ouragan en date : a partir de 1979, youhou, on alterne les noms masculins et feminins pour les tempetes d'importance dans l'Atlantique et le Golfe du Mexique.
Il y a 6 listes majeures qui sont utilisees en rotation, et les noms ne sont changes que si l'ouragan a ete super mechant.
Exemple : Katrina est maintenant Katia dans la liste qui a ete utilisee en 2005 et qui la liste de cette annee itou (futurs parents, si vous habitez en Floride, pensez a verifier que le prenom de votre future tete blonde n'est pas la dedans, hein)
Figurez vous que pour changer un nom sur la liste, des gens de l'organisation mondiale de la meteorologie (sisi, ca existe) se reunissent pour decider du nouveau nom a coller dans la liste ("nan pas Maia les gars, soyez sympas c'est le nom de mon chien, par contre Bidule, pas de probleme, c'etait le prenom de ma prof de math en classe de 5eme, quelle sadique" etc.)
Et si jamais on depasse le nombre adhoc de l'annee, on passe aux lettres grecques (histoire que les gens de l'OMM puissent partir en vacances quand meme, ailleurs que la ou ca tape dur), ce qui a ete le cas en 2005 par exemple.
Quoi qu'il en soit on espere que cette annee on ne va pas deborder dans les lettres grecques et qu'on n'aura pas besoin de virer d'autres noms...
____
Source : Ouragans.com

5 commentaires:

  1. j'ai ri, en lisant ton papier! Merci beaucoup pour cette note humoristique de si bon matin (en France)et au fait, comment était Cape Cod? à bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Tant qu'ils n'utilisent pas les lettres de l'alphabet Kabyle qui est des plus longs au monde, vous pouvez encore espérer passer quelques semaines tranquilles!
    Merci pour cette belle mise en ligne de prénoms, et surtout de l'explication qui "décoiffe" comme "un ouragan" (pensez à y mettre la mélodie de la princesse du Rocher).
    Toujours aussi agréables et funs vos articles.

    RépondreSupprimer
  3. Marie : Cape Cod etait top ! Les details demain :)

    Mafalda : C'est sur... on croise les doigts !

    RépondreSupprimer
  4. Ah ben voila:aujourd'hui, j'ai appris quelque chose. Merci Dolce.

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !