1 décembre 2006

Thanksgiving, Key West, bientot la Californie

Stress de fin de semaine… J’ai encore cette vague impression d’avoir ete en vacances le week-end dernier, mais en fait, les seules reminiscences sont les marques du maillot de bain et le hale sur le visage. Le reste de mon esprit s’est plonge dans le boulot avec l’impression de se trouver 20 mille lieues sous les mers. That’s life. Avec tout ca je n’ai meme pas eu le temps de mettre en ligne les photos et jusqu'à ce que je me bouge les fesses, ce sera donc une niouzlettre sans photos ! Damned !
Bon. C’est pas tout ca mais maintenant il faut que je vous raconte un peu ma vie maintenant… sinon a quoi cela sert-il d’avoir une niouzletter-euh ?
Donc j’ai du retard. Le week-end du 17-18 novembre a ete consacre vendredi soir a un match de hockey sur glace au Continental Arena

et samedi soir a l’anniversaire de Sabine, fete dans un resto francais, « Le Bateau Ivre », qui etait pas mal. Evidemment le probleme avec les anniversaires surprise, c’est que quand on est tous bien assis dedans et que l’interessee arrive, francais obligent, y’en a toujours dehors en train de fumer et au dernier moment la surprise tombe. On fait ce qu’on peut. Soiree sympa quoi qu’il en soit.
La semaine qui a suivi a ete bien courte cote boulot puisque c’etait Thanksgiving, et mercredi soir j’ai file a la maison pour terminer de preparer une dinde, du gratin dauphinois, une tarte aux poires et une jolie table. Dans l’ordre… Soiree agreable a 5 a la maison, a discuter et mangeailler…
Le lendemain, Thomas et moi, on s’envolait pour Key West. Si l’ile nous a beaucoup plus – et le climat aussi – l’hotel nous a laisse un peu perplexes et on pense ne pas y remettre les pieds. Parce que sur Orbitz, les petits malins, ils ne nous disaient pas que l’hotel etait gay-friendly, et que la piscine de l’hotel etait « clothing optional »*… Boooonnn…

Donc, dans Key West, on s’est promenes, on s’est cultures (un tout petit peu), on s’est reposes, on a bronze, on s’est baignes dans la mer toute turquoise, on s’est fait des petits restos et brunchs en n’amoureux… On a meme fait du velo.

Oui, mais du velo d’antiquaire : le truc ou, pour freiner, il faut retro-pedaler. Oui, Madame. Retropedaler. Dans l’absolu on s’y fait. En pratique, si l’on doit freiner urgemment, l’automatisme revient et on serre les mains sur le guidon… et il ne se passe RIEN ! On choisit donc de terminer sa course dans une voiture ou sur un trottoir. J’ai opte pour le trottoir, dans le doute…
Bref un petit sejour tres agreable qui contraste bien avec les journees de boulot depuis mon retour.

Pour info, je viens tout juste de terminer mon vendredi sans pause, et j’ai pris 10 minutes pour vous ecrire, au cas ou vous vous demanderiez si je ne m’etais pas faite devorer par des bergers allemands un soir de pleine lune. Eh bien non, I will survive ! D’ailleurs j’enchaine la semaine prochaine sur un deplacement a Los Angeles pour un client. Donc vendredi prochain, pas de niouzlettre… Oui, je sais, c’est trop l’arnaque-euh. C’est surtout une voiture sans GPS a Los Angeles qui serait l’arnaque. Alors j’ai bien dit a Monsieur Hertz que je voulais le systeme de navigation « Never Lost ».
A moi Hollywood !
_____
* Pour info le nom de l'hotel c'est "Atlantic Shores Resort". Pour ceux que ca interesse (ou pas).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !