5 septembre 2008

Paf ! Une ride de plus

Et oui. Comme ca, sans prevenir, la ride m'a saute dessus ce mercredi matin, j'ai pris un an de plus au coin de l'oeil. Traitresse.
Heureusement que j'avais des copines pour venir me reconforter le soir avec un gros bouquet de fleurs et du champagne, parce que l'Homme faisait le zouave chez des clients a Los Angeles, si c'est pas malheureux tout ca... J'avais donc invite les demoiselles a m'accompagner dans le dur passage vers l'annee de plus au compteur, avec une soupe de cabillaud au fenouil (recette familiale qui voyage !) puis un petit moelleux au chocolat. Je vous laisse deviner quelle etait mon assiette...
Je me suis ensuite dument acquitee du soufflage de bougie unique (ben oui, plein de bougies sur un tout petit gateau c'est difficile a planter !)
Et on a passe une tres bonne soiree.
C'est quand meme mieux qu'un DVD toute seule dans son canape, hein !
A part ca le week-end dernier, on a profite du prolongement de Labor Day pour partir autour de Portland dans le Maine avec Thomas. On est arrive le vendredi soir tres tard et avons dormi directement a cote de l'aeroport le soir la. Le lendemain, on a explore la vieille ville de Portland et commence notre mini marathon gastronomique : on avait prevu du homard a tous les repas.
Le Vieux Portland, c'est un peu comme le vieux Boston, tres "New England", carte postale, de vieux batiments de brique rouge bien entretenus et des petits commerces tout mimis.
Bien sur on y retrouve aussi les Starbucks et autres Dunkin Donuts mais sinon ca ne serait pas l'Amerique... (Hein, Dolce, qu'est ce que tu tiens dans tes mains ? Ca serait pas un cafe de chez Starburk, d'ailleurs ???)
L'apres-midi, on a fait une petite marche puis ensuite repris la voiture via Bath jusqu'a notre point de chute pour les deux jours suivants, Boothbay Harbor.
Et la, le soir, Homard Oblige (la platree a $22, qui dit mieux ?)
Le lendemain, on a fait des sauts de puce en voiture, pour aller voir un phare,
Puis un vieux fort datant de 1621 si mes souvenirs sont exacts (je vous dis que je vieillis...).
On a ensuite pousse vers Camden pour le dejeuner. Encore plus mignon, avec ce week-end la, un rassemblement de vieux bateaux (des schooners pour etre exacte, goellettes en francais dans le texte).
L'apres-midi, il a bien fallu marcher un peu pour eliminer tout ce homard baffre encore au dejeuner (une salade de homard, quelle originalite !). On a du coup pris les sentiers de randonnee au dessus de Camden, direction une vieille tour sur une colline, puis depuis la tour jusqu'a un point encore plus haut. Je peux vous assurer qu'on etait contents d'y arriver, rhaaaahaaahaaa (bruit de la respiration apres les heures de marche en montee).
La vue sur le petit port de Camden, d'en haut, etait superbe...
Le lendemain (apres une soiree homard pour changer), on a fait d'autres petites marches, plus a plat, au bord de l'eau.
Un week-end au soleil, dehors, pour ne pas perdre completement le fil des vacances d'il y a presque trois semaines maintenant... Qui dit mieux ? Thomas dit encore mieux !
J'ai "pris" notre petit week-end bucolique pour un chouette week-end d'anniversaire (pas desagreable) mais l'Homme a eu pitie de moi qui squatte inpunement son appareil photo pour entre autres nourrir ce blog et m'a offert, au retour de son periple californien, un petit Canon compact tout mimi qui va me permettre de mitrailler pendant qu'il sera en Europe les deux semaines qui viennent, et puis ensuite, de maniere generale, de ne plus lui piquer le sien... et de ne plus raler (pour ca en tout cas...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !