7 novembre 2008

Yes, We Can (and I can, too...)

Yes, We Can !
Je suis toujours aussi ebahie par la capacite a rebondir et changer des Etats-Unis. Cette semaine, on a vecu un moment important, avec la conscience d'etre au coeur de l'histoire, un tournant qu'on racontera a nos petits enfants qui diront "mamie, tu radotes, tu nous a deja raconte un million de fois que tu etais aux Etats-Unis quand le 1er president noir a ete elu".
J'espere qu'on pourra aussi dire, un jour, que la proposition 8 a ete abolie. Mais je croise les doigts, tout est possible dans ce pays.

Yes, We Can !
Feter Halloween. On peut se deguiser en angelot meme si c'est pas exactement credible :
On peut aussi avoir vraiment l'air ridicule au bureau toujours en angelot on the D Day :
On peut aussi essayer de traverser la parade et de prendre le metro juste a cote en sortant de diner, mais bon, la, il faut de la patience et des nerfs d'acier, et des chaussures doublees metal aussi. Sinon on se fait un tout petit peu marcher sur les pieds, en sortant d'un diner chez Agave.
En tout cas, oui, on peut prendre des photos et on peut meme avoir l'air plus ridicule que moi,. La preuve, j'en ai meme vu un deguise en sachet de pain de mie...
Yes, We Can !
Avoir encore des touristes a la maison et aimer ca. En profiter pour retraverser la ville et mettre a jour ses bonnes adresses, devenir expert dans l'art de booker des billets pour la Statue de la Liberte afin d'envoyer ses amis visiter le socle (on ne peut plus monter dans la "tete" de la Statue).
Du coup :
Yes, We Can ! Diner deux semaines de suite chez Arthur's Tavern. On ne change pas un tierce gagnant... Le steak y est toujours aussi bon !

Yes, We Can !
Faire du shopping jusqu'a froler la liquefaction du plastique de la carte bancaire. Dimanche dernier, Thomas et moi avons ete a Woodbury Outlets. On etait d'ailleurs pas les seuls, accompagnes par Magali, et puis on s'est rendu compte qu'on aussi aussi pu croiser Romain et sa famille... Le monde est tout petit ! La carte bancaire a un peu fondu, mais ca aurait pu etre pire (pas de sac a main, pas trop de chaussures)

Yes, We Can !
Survivre aux sauts d'humeur de l'hiver New Yorkais. Un coup c'est l'automne pour de vrai et on congele, et depuis le debut de la semaine c'est a nouveau dans les 15 degres. On se prepare psychologiquement a resortir petits pulls, gros pulls, echarpes et bottes fourrees pour les mois a venir.

Yes, We Can !
Prendre en photo sa tele parce que le moment est historique...

Et enfin...
Yes, We Can !
Ecrire une niouzlettre dont tous les paragraphes commencent par Yes, We Can si cher a Mister Obama...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !