8 décembre 2009

Garbage in ze city

Les ordures de la ville (je sais, c'est pas glamour aujourd'hui), on a du mal à les éviter. Elles font partie intégrante de la ville, question souvenirs olfactifs. Qui n'a jamais vu les piles de sacs poubelle s'empiler au coin des rues ?
Et pourtant, les éboueurs de la ville de New York ramassent chaque jours quelques 12,000 tonnes de déchets - bien que l'on continue à voir chaque jour des piles de sacs comme si ça n'était jamais récupéré, pour le plus grand bonheur des rats et cafards du coin (erk, je sais. Je vous avais dit que ce serait pas glamour)

Le bon point ? Le recyclage commence enfin à rentrer dans l'esprit des New Yorkais. Environ 5 tonnes de journaux sont recyclés chaque jour et déposés par les usagers rien que dans les poubelles à papier de Grand Central.
Le nettoyage de cette ville, c'est un boulot jamais fini. Les sculptures aussi passent au nettoyage : le gros chiffre 9 qui se trouve devant le Solow Building sur la 57ème rue a droit à son petit ravalement de temps en temps. Je n'ai pas de photo, mais on y voit alors deux hommes en équilibre sur une échelle en train de passer un lave pont sur le sommet du chiffre... comme s'ils étaient des liliputiens au pays des mathématiques.

2 commentaires:

  1. Ah oui... NY n'est probablement pas la ville la plus écolo qui soit, mais faut pas déserpérer! vous triez les plastiques?
    si vous le faites, j'espère que vous avez mieux que les foutus bacs verts de Montréal, avec contenance minimale et emmerdement maximal!

    RépondreSupprimer
  2. On trie le recyclable (cartons, plastiques, verre etc) du non recyclable. C'est tout !

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !