25 juillet 2008

Il y a le ciel, le soleil et la mer

Ahhh. Enfin, ca sent l'ete. La plage. La mer. Le sable fin. La creme solaire qui tombe dedans et le gommage improvise qui s'en suit. Le petit cretin qui court juste a cote de ma serviette parce qu'il pense que je peux faire mieux dans la representation de la croquette des sables. Le maitre nageur qui montre ses pectoraux pour aller sauver quelqu'un meme pas encore noye. Les saloperies de meduses de Jones Beach. Ahhhh. La plage.
Vous l'aurez compris, j'ai ete un peu monomaniaque le week-end dernier. Chuis allee a la plage dans le Niou-Djersy samedi avec des amis. Plage propre, momes relativement sages, mer froide mais belle. Et dimanche. A Jones Beach. Mer plus chaude, mais plus trouble, momes tres mal eleves, tempete de sable perpetuelle, pousse-toi-la-meduse-l'eau-est-a-moi-aussi. J'aurais peut etre du faire le contraire, aller a Jones Beach samedi et et dans le Niou-Djeursy dimanche mais bon. C'etait bien quand meme de sentir le vent et de se cremer pour sentir le soleil mais pas trop, et franchement, pique-niquer a la plage, si le sandwich ne fait pas crouic crouic sous la dent, ca perd son charme, non ?
Le week-end qui arrive je compte d'ailleurs retourner a la plage. Et toc. Mon cheri qui a passe sa semaine a trimer en France (et la semaine prochaine il va oeuvrer tout pareil a Los Angeles) se pose demain midi a Newark, je lui ouvre la porte de la voiture de location en passant, et hop, tout le monde a la plage. Lui pour dormir (on prendra soin de cremer l'Homme pour qu'il ne vire pas ecrevisse echouee) et moi pour le reste.
C'est bien, New York, l'ete. On a l'impression d'etre en vacances le week-end... comme tout le monde, sur la meme route : avec un peu de chance, on aura aussi droit aux chouettes embouteillages des vacances... Mouahahahhhh...
Bref. J'ai hate quand meme. Mes petits orteils se souviennent de la semaine derniere et du plaisir qu'ils ont eu a marcher dans le sable et en redemandent. Comme je suis une fille sympa, je leur ai donc dit voui.
A part ca vendredi dernier avec Thomas, on a dine en n'amoureux dans un petit restaurant italien, Aleo. C'etait tres bien pour un vendredi soir : ca ne cassait pas trois pattes a un canard, mais on a bien mange sans se faire agresser par le serveur qui veut absolument apporter la note alors qu'on n'a pas fini les entrees...
Samedi, donc, si vous avez suivi, je suis allee faire jou-jou dans les vagues. Samedi soir, Thomas est parti en France (travailler, c'est ce qu'il dit), et moi je suis allee a la pendaison de cremaillere de Guilhem, qui d'Hoboken s'est decide pour Jersey City. Jersey City Power !!! Il faisait chaud, tres chaud, mais c'etait bien quand meme (une pensee emue pour les fraises au chocolat qu'on a ete oblige de terminer avant qu'elles ne fondent, la vie est vraiment trop dure pour les fraises, sisi) 
Voilou.
Cette semaine, je suis allee avec Miss Deli a une petite soiree organisee par Lierac et je suis revenue avec plein de produits pour me faire belle.
Je suis aussi allee mercredi avec Magali a la soiree French Afterworks au Bar 13, mais sur place, l'envie de socialiser s'est eteinte aussi vite qu'elle etait arrivee et du coup on a juste papote entre nous (hou la vilaine-euh).
Enfin, jeudi, j'ai dine avec des amis chez Earth New York, c'etait pas mal, et surtout, ca faisait un moment qu'on ne s'etait pas vus, du coup on avait pas mal de choses a rattraper !

A part ca j'ai termine mon projet d'etageres triangulaires (a faire toi-meme parce que Ikea ne fait que pour les murs droits... Je vous montrerai ca la semaine prochaine si vous etes sages).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !