03 février 2006

Une semaine bien remplie… et des vacances à venir

A part quelques petits chanceux déjà au courant, c’est un scoop pour la majorité : je change de job : après les sacs a main, je vais travailler pour une entreprise de consultants français bases a New York, et je vais, au sein du groupe, représenter commercialement une marque « private label » de cosmétiques français sur le territoire nord américain. C’est un « good move » comme disent les américains : poste beaucoup plus intéressant que ce que je fais actuellement, et de la formation. Je commence le 13 février prochain, justement, par une formation en France. Du coup, comme je termine mon présent job aujourd’hui, je rentre en France le 6 février et pour deux semaines. Youhou !
Bon. Maintenant que c’est dit, je peux passer au programme des réjouissances passées. Vendredi soir dernier, diner sushis en amoureux avec Thomas, puis on a retrouve les loulous d’Hoboken pour aller prendre un verre au Lounge Eleven. C’est la qu’on s’est décide pour aller randonner un peu samedi a Bear Mountain State Park car le temps était superbe. Nous voila donc parti gaillardement samedi midi upstate New York, puis à nous chausser ad hoc pour gravir la montagne. Hop, la montée, pas si dure que ca, et en haut, un peu froid, mais dans le fond on apercevait la skyline de Manhattan et c’était bien, aussi, de sentir l’air frais.  


La redescente ? Comment dire… Un mot pour la qualifier ? Moui : Groumpf ! Voila. C’était enneigé et du coup, les garçons glissaient la dessus en lançant des cris de guerre, Esther et moi, euh, on en était un peu moins chaudes. Apres coup, on a trouve ca très drôle, sur le moment un tout petit peu moins !
Du coup le soir, on est juste allé diner Thaï dans le West village et on s’est rentre.
Dimanche ? On a brunche avec un collègue à Thomas qui quittait New York à Essex Market. Un conseil : si vous voulez bruncher à une heure décente, allez ailleurs. Table réservée pour 14h30 et table effectivement obtenue à 15h45. J’ai largement regrette de n’avoir ingurgite qu’un jus d’orange avant de partir. Le soir, apéro chez un ami dans le village, puis dodo.
Lundi relâche, et mardi soir, on est allé voir, Thomas Fred et moi, un match de basket au Continental Arena : les Nets vs les Pistons, sortants du titre. Les Pistons en étaient a leur 11eme victoire d’affilée avant ce match, eh bien les Nets les ont vaincus 91 a 84. Juste sur la fin, car c’était assez serre !   
Moi qui n’étais pas plus fan que ca, je me suis prise au jeu et j’ai bien aime. A la fin les garçons m’avaient contamine et j’étais presque hystérique quand les Nets ont marque leurs derniers paniers !
Mercredi soir je suis allée diner avec deux nouvelles têtes rencontrées à un pot VoilaNewYork. On voulait se faire un resto a sushis répute du West Village, mais la file d’attente était tellement longue qu’on s’est rabattus sur le petit resto italien du trottoir d’en face. On ne résiste pas aux gnocchis.
Hier, c’était la chandeleur ET l’anniversaire d’Angélique. Du coup on a été oblige de festoyer dignement a Hoboken chez Guilhem et David.


Oui, on avait trois pots de Nutella, et Angélique + Guilhem aux fourneaux pour nous faire une mooooooontagne de crêpes !

Miam… Evidemment on a essaye de les faire sauter, certain(e)s avec beaucoup de dextérité, d’autres (comme moi) un peu moins.


Ce soir ? A priori *encore* un diner en amoureux avec Thomas, car je pars lundi pour deux semaines (pour ceux qui ont suivi) et demain, on re-fête l’anniversaire d’Angélique. C’est qu’il faut suivre le rythme…
Une fausse note cette semaine ? Ouaip. Les américains disent à peine au revoir à quelqu’un qui démissionne. Je n’attendais ni fanfare ni tapis rouge mais bon… au moins un petit quelque chose. Au final j’ai reçu un petit cadeau de ma collègue chiante et une collègue/copine m’a invitée à déjeuner. Bon. Disons que je ne regrette pas de partir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url.
L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !