24 février 2006

Welcome to world of travail, it's a nouveau world

Pour les irreductibles qui, comme moi, se souviennent de la publicité Fresbee, fournisseur d’accès à Internet racheté plus tard par Tiscali, ou des consultants en costume cravate gambadaient dans la verte nature et une voix off disait « welcome to a world of communication, welcome to a world of liberté, it’s a nouveau world… » etc. Eh bien moi c’est un peu pareil sans les moutons de la fin, il faut croire que me voilà entrée dans la vraie vie du travail où non, arriver au bureau à 9h30 pour en partir à 17h tapantes n’est pas la règle. Point négatif : difficile de se motiver, en sortant après 19h, d’aller continuer à suer un peu au club de gym. Point positif : j’arrête de regarder ma montre au bureau parce que je n’ai pas le temps de compter les feuilles de mon bloc notes.
Le week-end dernier ? Plutôt calme. Comme Thomas et quelques autres allaient faire les zouaves à la Nouvelle Orléans pour carnaval – moi j’avais abandonné pour des soucis de logistique mais bref – du coup j’ai glandouillé à l’appartement, traînassé devant la téloche et tout ça. Dimanche, Anne Laure a débarqué avec ses valises, elle remplace notre petit Fred qui rentrait en France mardi, du coup l’après-midi on est allé se promener le long de l’Hudson River, voilà la vue qu’on a quand on se promène le long de la rive en regardant vers le Sud de Manhattan.

Le soir on est allé prendre un verre au Lounge Eleven, vu qu’on ne travaillait pas le lundi : President’s Day oblige. Et pour les petits malins qui se demanderaient, les US ont presque autant de jours fériés que la France, je crois que ça se joue à un de moins, c’est tout. Pas mal quand même hein ?
Bon. Le lundi, avec Fred (encore là) on est allé bruncher chez Ping à Chinatown, sur le coup de 15h les dim sum c’est quand même un peu violent, parce qu’on avait tellement faim en arrivant qu’on s’est jeté dessus comme la misère sur le pauvre monde. Un peu dur de bouger après ça… Le soir ? Un dernier dîner avec Fred puis retour au bercail pour attaquer la semaine (écourtée) de travail. Une belle semaine assez bien remplie, donc, où j’ai travaillé sur mes dossiers tout en aidant un peu les autres itou. Et la semaine prochaine, ma responsable vient de France pour une « tournée » des principaux clients et prospects avec ma petite personne. Je vais donc encore être bien occupée.
Du coup cette semaine, par flemme, je ne suis pas sortie…
On compte quand même se rattraper un peu ce week-end – pour samedi soir, un dîner dans le village prévu. Je vous raconte ça la semaine prochaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !