11 juillet 2003

Fin de semaine, Café Charbon, Américaines en folie


Journée un peu plus fraîche, ça fait aussi du bien de temps en temps. Et journée de travail écourtée : ça aussi, c'est bien ! Le vendredi, on termine à 13 heures J ce sont les horaires d'été.
On a fêté aujourd'hui au bureau l'anniversaire de Julissa, ma responsable. Donuts pour tout le monde dans un des showrooms, et toutes les filles qui font « omygod » en tapant des mains comme des gamines de 10 ans, parce qu'elles sont « so excited about the week-end ». La mieux : « I'm so excited, I'm going to the beach this week-end !!! » (les points d'exclamation symbolisant le battage des mimines). Moi, étonnée, parce que la plage, elle est à 3/4 d'heure en métro de Manhattan. Oui, mais elle, elle va à la plage deux fois par an, alors voilà. Ok. Alors je me mets moi aussi à battre des mains et ouvrir très grand les yeux, je sors mon sourire 200 carats et je dis de ma voix la plus niaise « omygod this is sooooo great ! » et là elle est toute contente. Bon, je ne vais pas gâcher son plaisir en lui disant que je me force un peu…
Je récupère lundi prochain le bureau de Saida avec une fenêtre, fait hautement appréciable sachant que Julissa travaille dans un cubicle borgne. Gloups.

Soirée au café Charbon, un pot Voilà New York, des français de 35 à 50 ans en moyenne, et quelques brebis égarées comme moi.

Ce soir l'Empire State Building était bleu-blanc-rouge : dimanche New York fête Bastille Day.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !