3 juillet 2003

I'm extatic. Really.

Dernier jour de travail avant le week-end prolongé. Du classement, encore et toujours. Youpi youpi youpi. Comme ils disent ici « I’m extatic » sur le ton de Droopy dans un accès de joie « You know what ? I’m happy ».
J’ai rédigé avec Justo une attestation pour Bouygues Télécom. Ces grands malins continuent à faire courir mon forfait téléphoniuqe résilié il y a un mois sous prétexte qu’ils n’ont pas de preuve que je suis partie travailler à l’étranger. Les voleurs.
Petit plaisir de la journée : terminer de travailler à 15 heures…
A 18 heures j’ai retrouvé devant Carnegie Hall un québécois EntreNewYorkais pour aller prendre un verre et, c’est toujours ça, ce n’était pas un psychopathe (c’est toujours intéressant de le constater… après coup).
On était d’accord sur le fait que les Etats-Unis sont le pays de l’excessivité :
trop de clim,
trop de coca,
des immeubles trop hauts,
des voitures trop grandes,
des gens trop gros,
des mentalités trop puritaines…
la liste, non exhaustive, serait bien longue si l’on voulait vraiment tout coucher sur le papier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !