22 octobre 2009

Green light, Red light (reprise)

Je suis qu'une vilaine mechante copieuse, pourrait dire Madame A l'Ouest dont je viens de reprendre sans honte le titre du post d'il y a quelques jours. Sur les velos. Je vous engage a lire son article, tres bien ecrit, d'ailleurs.
Les velos, dans Manhattan, c'est en effet le second danger du pieton apres les taxis. Parce que le taxi, il roule tres vite, mais il klaxonne fort, et en general, il s'arrete au feu rouge.
Alors que le velo, lui, au feu rouge, il pense qu'il peut encore continuer, et il continue a louvoyer entre les voiture, et le pieton n'a qu'a se pousser.
Depuis l'article qu'elle a ecrit lundi, j'ai failli me faire renverser trois fois. Trois fois.
Lundi : j'etais sur le passage pieton, c'etait mon tour, j'avais sagement attendu, heureusement, je regardais ou j'allais, et j'ai du courrir pour eviter un coursier qui m'a litteralement hurle "pousse toi conna**e". Ahem. (note : Je pense que si je mesurais 1.80 et que j'avais des protuberances mammaires imposantes et une chevelure decoloree, il m'aurait probablement pas insultee. Ou alors si, mais dans un style different. Enfin bref). Groumpf.
Mardi midi, je traverse sur le passage, c'est "vert" pour moi (enfin blanc aux US) et je manque de me faire envoyer dans le decor par un livreur de je-sais-pas-quoi, probablement le chinois du coin, en retard ("30 minutes delivery or it's free"). Re-groumpf.
Mardi soir, je traverse sur le passage, c'est "vert", et la, une nana me hurle dessus parce que "I can't break". WTF* ? Donc c'est rouge, la cycliste accelere parce que de toute facon elle peut pas freiner, au risque de se faire renverser par un taxi (c'est frequent), et de tailler un short aux pietons insouscients qui pensent que les bandes blanches les protegent facon muraille de Chine. Gradagroumpf.
Evidemment je suis pas exactement une sainte non plus. Quand je suis a pied, je traverse des que je peux. Mais je regarde. Pas seulement pour le bien-etre des autres, mais aussi pour le mien. Ma survie, en somme. Et quand je suis a velo, je ne roule jamais sur les trottoirs. Les trottoirs, c'est fait pour les pietons.
Je repete : Les trottoirs, c'est fait pour les pietons.
Je deteste les coursiers qui s'engagent sur les trottoirs et pestent parce que, dingue, y'a des gens qui marchent. Fou. Nan vraiment, c'est plus ce que c'etait ma bonne dame. Limite, ceux la, j'ai envie de les pousser. Je me retiens. Je me contente de marcher len-te-ment. Et de leur dire que s'ils veulent aller plus vite, la route, on n'a rien fait de mieux. Y'a de bonnes chances pour que j'ai droit a un "pousse toi conna**e" mais au moins, je defends un tout petit bout de mon espace vital, sans me faire tailler un short.
_____
* Je vais quand meme pas traduire ca, si ?

4 commentaires:

  1. Jack - pas ageiste mais quand meme ...22 octobre 2009 à 16:52

    WTF ... a ne pas confondre avec FTW.

    Ce qui m'a le plus surpris, c'est pas tant le non respect de la circulation ... taxis, velos livreurs etc roulent tous comme des cons. C'est le manque d'equipement des-dits velos ... rouler en zigzag dans la circulation a New York, faut deja le faire, mais en plus de nuit sans lumiere ... ils ont meme pas de foulards de kamikaze autour de la tete ...

    sinon, ton article me rappelle un courrier du lecteur surprenant d'un gratuit parisien, ou un petit vieux se plaignait que le troisieme age etait le plus represente dans les victimes pietonnes des accidents de la route ... alors qu'il suffit de voir comment ils se comportent pour traverser les routes ... la philosophie du "je suis le plus age, donc j'ai priorite".

    RépondreSupprimer
  2. J'ai découvert ton blog récemment, très sympa!
    Je vois que c'est partout pareil... A Vancouver aussi tout le monde se bat, les cyclistes avec les voitures, les piétons avec les cyclistes. On en a aussi beaucoup qui roulent sur les trottoirs et qui se plaignent parce que les piétons les gênent, n'importe quoi... Moi quand exceptionnellement je roule sur le trottoir, je me fais toute petite et je m'excuse auprès des piétons.
    Il y a un documentaire sur le vélo qui est passé sur CBC récemment, on y montre aussi New York: http://www.cbc.ca/documentaries/doczone/2009/pedalpower/index.html

    RépondreSupprimer
  3. ben si j'allais te le demander de traduire ! bon je suis déçue, "what the fuck" ça sonne moins bien que "connasse" je trouve !
    sinon je serai morte depuis longtemps moi qui traverse aussi "en regardant" mais vite fait où je veux...

    RépondreSupprimer
  4. Jack : c'est vrai qu'en plus, on les vois pas, les velos.
    Et tu as raison sur les pietons qui sont parfois egalement tres tres arrogants.

    Veronique : merci ! J'ai decouvert le tien du coup :) Je vois que y'a pas qu'a NY que c'est la guerre des genres.

    Lce : WTF ne s'utilise pas de la meme maniere, c'est plutot en francais "Mais qu'est ce qu'il fait ce gros naze", une reflexion que tu te fais a toi meme quand quelque chose n'a pas de sens.

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !