21 mai 2011

Pérou, jour 1 : arrivée a Lima

Le 21 mai, nous partons, enfin ! Le depart de Newark se fait sans encombres. On nous propose de partir le lendemain pour $400 mais bon, hein, on va pas racourcir nos vacances pour faire plaisir a Continental Airlines qui surbooke ses avions, non mais ! (evidemment quand on revient de vacances on ne nous propose jamais de rester un jour de plus : le monde est mal fait).
Assis a l'avant de l'avion, on debarque dans les premiers et n'avons meme pas a attendre pour le controle d'immigration qui se fait comme une lettre a la poste, et le temps que l'on prenne du cash au distributeur, les valises sont la. Poses avec un chouia d'avance, on met nos fesses dans un taxi et on arrive a l'hotel a l'heure a laquelle on aurait du se poser (take that, Newark...). Course simple d'un gros quart d'heure dans les faubourgs betonnes de Lima avant d'atteindre le ceontre qui rappellerait un Paris Haussmannien version rococo-technicolor. 
A 9 heures du soir, la plaza San Martin est noire de monde.
Le Gran Hotel Bolivar a connu des jours meilleurs mais il a garde la grandeur des annees 20 : boiseries partout, plafonds d'une hauteur improbable... Notre chambre est une suite qui donne (malheureusement) sur la place, magnifique si on est sourd.... Pour se degourdir les jambes apres la journee dans l'avion, on marche quelques blocs autour de la place et le long d'une rue pietonone apres avoir laisse nos bagages dans la chambre. Bata (!), KFC, MacDo ont leurs quartiers a Lima aussi, au milieu de petites echoppes de guingois.
L'indicateur des passages pietons est un petit bonhomme vert qui marche, ici !
Certains taxis sont si petits que le conducteur donne lui meme l'impression d'etre plie en deux derriere son volant...
Et de retour a la chambre, on a beau verifier : les fenetres sont bien fermees, et meme avec des bouchons d'oreilles, on peut compter non pas les moutons mais les coups de klaxons pour tenter de s'endormir, voire essayer de comprendre pourquoi ca manifeste un samedi soir a plus de 21 heures...

2 commentaires:

  1. Aaaah enfin le recit et les photos du periple au Perou !!
    Je vais pouvoir rever un peu (et baver un peu, oups) devant le Machu Picchu en attendant d'y aller moi-meme un jour!
    Merci de combler mon impatience :)

    RépondreSupprimer
  2. Faudra encore un peu de patiene pour la suite mais ca vient !

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !