7 juillet 2006

Québec et retour sur la Grosse Pomme

Ahhh ce petit week-end a Quebec… Un pur moment d’évasion hors de New York… Quelques photos étaient de Quebec etaient deja en ligne.
On est parti samedi après-midi de Newark, pas de bol, juste pendant que les footeux francais s’énervaient sur l’herbe contre le Brésil, et on s’est pose a la fin du match. Du coup Mister Thomas s’est empresse de se jeter sur son téléphone pour demander des nouvelles, et, heureusement, la France avait gagne, sinon quelque chose me dit qu’il aurait rale (un tout petit peu)… On s’est promené un chouia dans Québec et on a retrouve Pier-Luc et sa blonde, Katherine. Ben voui, il est québécois, alors même si elle est pas blonde… enfin bref.

On a pris l’apéro en attendant Guilhem et sa chérie avec qui on est allé dîner dans un petit resto de la Grande Allée ou le serveur a taquine notre accent francais (mais on a survécu parce qu’on est les plus beaux, les plus intelligents, etc. …) et ou Thomas a bu une « très petite » bière locale…

puis on est allé « chez Maurice » se prendre un verre avant de se quitter. Promis, Pier-Luc, on n’attendra pas deux ans avant de se revoir la prochaine fois ! Pour la petite histoire, on s’est rencontre quand j’étais étudiante a San Sébastien, université de Deusto… A l’époque Pier-Luc était en colocation avec Anne-Laure, mon ex-coloc ! What a small world, my friends…
Dimanche matin, on a récupéré notre voiture de location, et on a pris la route au Nord de Québec en suivant le Saint Laurent, direction Saint Siméon. On a fait des tas de haltes dans la journée : basilique Saint Anne de Beaupré (sous la pluie, yuk), Parc des Chutes de Montmorency ou, pour une raison seule connue de mes petits neurones, je fais une tête pas possible sur la photo…

Canyon a cote des chutes de Montmorency, Parc des Cinq Chutes.

A chaque fois, on posait la voiture et on se faisait une petite marche, ce qui fait qu’on a passe la journée a faire des sauts de puces de site en site, pour arriver le soir a Saint Siméon, perdu dans la brume… Un peu tristounet, la petite ville, par temps gris, avec ses maisons blanches et son ciel gris, et le fleuve gris aussi… Heureusement quand on s’est levé le lundi, il faisait un temps éclatant, et on se réjouissait a l’idée d’aller passer trois heures en croisière sur le Saint Laurent pour voir des baleines…

On a surtout vu des bélougas, et quelques rorquals par ci par la. On repérait de loin le souffle des baleines, puis on voyait leur dos, avant qu’elles ne replongent. La croisière se terminait par une mini-incursion dans le Fjord de Saguenay, et on a complété, comme des grands, en reprenant la voiture pour aller un peu plus loin dans le fjord ou on a la aussi crapahute un chouia, pris de chouettes photos

et on s’est fait bouffer par les moustiques, qui devaient être contents de voir les premiers touristes de la saison promener leur chair fraîche et légèrement vêtue a travers bois. Ca me gratouille encore… La dernière balade près du fjord a été particulièrement prolifique aux moustiques du coin, je me suis fait piquer sur tous les cm2 de peau exposée, et même au travers de mes chaussettes ! Damned ! Mais la vue des chutes (ouiiiii encore des chutes) valait vraiment le detour.

Certains se demanderont si l’eau était sale car elle apparaît souvent un peu jaunâtre sur certaines photos, c’est en fait de l’eau qui est charriée sur un sol sédimentaire et qui entraîne avec elle des particules, depuis le haut de la montagne, ce qui lui donne cet aspect parfois un peu boueux. Mardi matin, on a refait la route vers Québec, avec Zzugy Gonzalez au volant, le conducteur le plus rapide de l’Ouest du Saint Laurent (hippa hippa hippa !) pour pouvoir profiter de notre journée entière dans la ville. On s’est donc balades dans la vieille ville, promenade du gouverneur, etc… et on a aussi visite la citadelle militaire qui avait été dessinée par les Français sur le modèle des citadelles Vauban en étoile, et qui, faute de fonds envoyés par le roi, fut finalement construite par les Anglais quand ils prirent la ville, afin de se défendre d’éventuelles attaques américaines (qui n’eurent jamais lieu après la construction). La citadelle est aujourd’hui la base militaire active du Royal 22eme Régiment de l’armée canadienne.

Sur la photo, en fait, on est tout en haut de la citadelle, et derrière nous, on voit le château de Frontenac. Le soir, on a craque en allant dîner dans une crêperie bretonne… La serveuse était en costume traditionnel avec… des piercings dans le nez. Je doute que ce soit très classique en Bretagne, mais la bouffe étais bonne ! Mercredi matin, autant vous dire que c’était très dur d’émerger a 4h40 tapantes pour aller prendre l’avion qui allait nous ramener dans la grisaille New Yorkaise… Il a plu des cordes mercredi matin, yuk ! Heureusement depuis ca s’est amélioré et il fait a nouveau beau… Le reste de la semaine ? Courte, hein, la semaine… Hier soir, pendant que Thomas perdait au poker, je suis allée a la projection de film francais chez Sylvain et Laurence dans l’Upper West. Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran. C’était un joli film, avec quelques longueurs sur la fin, et une excellente BO ! Ce week-end ? No sé. Dimanche je suis de corvée de foot. J’aime pas, mais bon, on est en finale, alors « allez les bleus ! ». J’ai bon ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !