5 août 2006

Plage, plage, club house et pingouins

J’ai bien fait de croiser les doigts en fin de semaine dernière parce qu’on est allé à la plage … samedi, en amoureux ET dimanche, en troupeau. En décodé, ça donne samedi = organisé, et dimanche = bordélique. Je vous passe les détails du samedi, parce que quand ça se passe bien, ça n’intéresse personne. C’était juste très bien de larver au soleil entre deux baignades et de lire son livre tranquilou bilou, de rentrer à la maison se désaller, et d’aller dîner une pizza.
Dimanche, on avait prévu de retrouver Christophe et sa sœur, et de partir en voiture à Jones Beach

en y retrouvant sur Manhattan Elodie, Julien, William et sa chérie qui louaient une voiture pour venir. Le départ était prévu à 13 heures, et finalement, nous, la voiture sûre, on est arrivé à la plage un peu avant 15 heures, heure à laquelle on a fait notre première baignade. On n’est pas bien sûr de ce qui s’est passé dans l’autre habitacle, mais il se sont pointés vers 16h30 un peu moins guillerets. Les vagues, le jeu de Uno et un gâteau au chocolat plus tard, tout le monde allait quand même un peu mieux. Vers 19 heures, on a décidé de lever le camp, visiblement à peu près en même temps que tout le monde à Long Island, et du coup on s’est retrouvé dans des bouchons qui nous ont trainés jusqu’à Manhattan où on est allé se réfugier sur le toit de Christophe, toujours très accueillant (le toit avec la jolie vue et le Christophe aussi, of course) avant de rentrer et de se jeter au fond du lit pour attaquer la semaine.
Bon, accessoirement, vendredi soir, on a été dîner avec Sylvain et Laurence dans un boui-boui de l’Upper West Side – sisi, ça existe dans l’UWS – un diner sino-latino ou la bouffe, bien que basique, était pas mal. Après, Thomas et moi, on était invités chez Théo à Morningside Heigts pour une soirée où on a papoté avec des tas de gens qu’on ne connaissait pas tant que ça, pendant que je restais émerveillée par les petites fleurs dessinées par ma personne sur un tableau véléda du salon de Théo, en décembre 2003. Bientôt, ce truc, c’est de l’histoire…
Lundi, on a été calmes. Mardi soir, le big boss de la boite qui est au même étage que nous nous a proposé d’aller avec lui et son équipe dans un club house sur l’eau pour un afterwork un peu fun. Ca ou les French Tuesdays, je n’ai pas hésité un instant ! Du coup on est tous partis, l’équipe et les moitiés des équipiers, hop, sur une navette qui partait de la marina downtown, juste derrière Winter Garden, pour aller, sur l’eau, direction Ellis Island.

Et là, juste avant, hop, on est arrivé sur le club house flottant ! Vue superbe sur Downtown Manhattan mais sur le reste aussi, Ellis Island et le New Jersey… Et quand le soleil se couche et que la ville s’illumine, c’est magique… Du coup, on est reste assez tard et on est directement rentré à la maison, Thomas et moi, contents de notre soirée et avec des images plein les yeux et l’appareil photo !

(là c'est le soleil qui se couche au dessus du musée des sciences de Liberty State Park, photo prise par mon chéri)
Mercredi soir, Hoboken nous offrait la projection de la Marche de l’Empereur, qui était bien mais pas top. Avec en voix off Morgan Freeman qui nous louait les pingouins sur le ton du documentaire du mercredi après-midi, on tendait à la sieste post-dînatoire sur le front de rivière… J’ai été un peu déçue par les commentaires qui, à part nous dire « et là, le manchot fait… et là, il se dirige vers… et le danger plane », la dernière phrase étant toujours suivie d’un prédateur qui se tapait la cloche au détriment du spectateur, je suis restée sur ma faim de connaissance en matière de bestiole arctique. Mais certes, pain frais, brie et autres gâteries nous ont fait rester jusqu’au bout ! Jeudi soir ? Nada, niente… Il fait trop chaud pour envisager autre chose… Et pour ce week-end, attention, on va être super original… J’irais bien à la plage, moi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !