23 février 2007

President's Day Week-end and more

Cette semaine, moins de restos et plus d’exercices (histoire d’effort vs réconfort pour ceux qui suivent). J’ai encore des courbatures plein partout du cours de pilates (prononcez pilatiz) et je découvre encore des muscles dont je soupçonnais à peine l’existence. Comme quoi la vie est pleine de surprises.
Par exemple également, qu’aux Etats-Unis, on fête les Présidents. Au départ, Mr Washington, et puis aussi Lincoln et les autres, et que du coup (et c’est là que ça devient intéressant pour nous, pauvres hères), on a un jour férié en plus. Du coup, le week-end dernier était à rallonge, et on en a profité pour ne rien faire.
Partir au soleil pour quelques jours ? On y a bien pensé. On a aussi bien pensé à prévenir notre banquier que les $800 qu’on comptait sortir pour 3 jours, on lui en rapporterait une portion en jolie photo avec nos frimousses bronzées qu’il pourrait poser sur son bureau pour ne pas nous oublier.
Du coup, nous, on a oublié et on s’est fait nos mini vacances peinard. Thomas est bien allé skier dimanche, pendant que je m’appliquais à ce que tous mes doigts de pied soient bien au chaud sous la couverture et que la télécommande du lecteur de DVD soit à portée de main. Et je suis bien sortie de la maison samedi, pour une expédition chez Ikéa d’où j’en suis revenue, paraît-il, avec des choses supperflues : un petit fauteuil en rotin et des coussins colorés pour le salon, des verres, etc. Du coup, comme c’étaient Fred et Béné les gentils qui m’y avaient amenée dépenser mes deniers, on les a invités à appéroter – puis finalement bien installés, on a dîné ensemble à la maison et refait (un tout petit peu) le monde. Dimanche, donc, glandouille pour moi, pendant que Monsieur se jouait à Zzugy Gonzales, le skieur le plus rapide (de l’Ouest d’Hoboken ?).
Le soir, apéro chez Angélique, qui nous a abandonnés mercredi pour rentrer définitivement en France. Apéro achevé bien tard chez Lua, dur dur pour ceux qui travaillaient en ce lundi de Président’s Day. Je ne vous avais pas dit ? En fait c’est un jour de congé optionnel que les entreprises ne sont pas obligées de donner (traîtres) mais que Thomas et moi avions (ça va pour cette fois).


Lundi, on est allé au cinéma voir Brige to Terabithia, qui est issu du livre de Katherine Paterson que j’avais lu étant petiote. D’après mon souvenir (vague), relativement fidèle. Pas mal. Petit bémol : le film est présenté comme un remake des Chroniques de Narnya, alors que la part fantastique de Bridge to Terabithia est vraiment minime. En fin d’après-midi, j’ai accompagné Thomas qui jouait au poker avec la tribu habituelle et qui grâce à mon soutien a terminé troisième. La faute aux cartes pas glop ensuite (j’vous jure, Msieur le Juge).
Mardi soir, dîner chez Arthur’s Tavern pour le vrai départ de la Miss Angélique, avec les Hobokenites. On a beau se dire que ce n’est qu’un au-revoir-euh-mes-freres, ça fait tout de même des trucs bizarres au fond de la gorge quand on déglutit.

Mercredi, relâche. Jeudi soir, une mini soirée jeux entre amis à la maison. Ce vendredi et demain samedi : Thomas et moi sommes invités à une pendaison de crémaillère. Je sens que les réveils vont être durs ce week-end…

2 commentaires:

  1. Bonjour, je suis tombé sur votre blog un peu inopinément mais je me permets de vous demander un petit renseignement!
    Je viens à New York du 13 au 18 février 2010, un rêve qui se réalise ;-)
    Je prépare tout mon petit programme et je constate que le Lundi 15 est férié: President's Day, comment ça se passe ce jour là, j'organise les viste mais je ne sais pas trop ce qui est ouvert et ce qui ne l'est pas, merci de me répondre via votre blog ou sur ma boîte mail: tiboreynaert@hotmail.com

    Merci d'avance

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  2. Tout reste ouvert a President's day, donc pas de panique :)

    RépondreSupprimer

Un petit mot fait toujours plaisir, même pour pointer une faute.

Si vous ne savez pas quoi choisir dans le menu déroulant, cliquez sur nom/url. L'url est optionnel, et au moins vous aurez pu écrire votre nom !